Le SPF mobilité permets la navigation de plaisance, sous conditions

Restez chez vous … mais faites du sport !

Lors de la conférence de presse du vendredi 23 avril, la première ministre a clairement indiqué que ce qui n’est pas explicitement autorisé reste interdit.

Les déplacements non essentiels sont interdits. Voici ce qui est un déplacement essentiel :

Seuls les déplacements suivants sont autorisés (et pour ceux-ci, l’utilisation d’un moyen de transport est autorisée)

  1. Les déplacements professionnels (en ce compris les déplacements domicile/travail et les déplacements effectués par les bénévoles dans le cadre de leurs activités au sein d’un secteur crucial ou service essentiel)
  2. les déplacements indispensables (aller chez le médecin, au magasin d’alimentation, à la poste, à la banque, à la pharmacie, faire le plein d’essence ou aider des personnes dans le besoin, les sans-abris, les déplacements des parents vers la garderie où se trouvent leurs enfants, les déplacements exigés dans le cadre d’une obligation légale, …)
  3. les promenades et les activités physiques (en ce compris les balades à moto et en voiture ancienne) en plein air n’impliquant pas de contact physique à la condition qu’elles soient exercées :
    – seul ;
    – en compagnie de personnes vivant sous le même toit ;
    – sont ici également visées les communautés de jeunes et leur accompagnant issus d’institutions de la jeunesse vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètres entre chaque personne.

    Ces activités sont autorisées pour le temps nécessaire pour les exercer. Après l’exercice de ces activités, le retour à son domicile est obligatoire. Il reste interdit de s’installer dans les parcs. Une tolérance sera appliquée pour les personnes âgées et les femmes enceintes. De la même manière, les mesures ne peuvent s’appliquer strictement aux personnes à mobilité réduite ou souffrant d’un handicap mental. Sont également interdits les piqueniques et bains de soleil dans ces parcs.
  4. Tous les autres déplacements essentiels dont il est fait explicitement mention dans ce FAQ.

Source : https://www.info-coronavirus.be/fr/faq

À ce jour rien ne modifie cette règle cependant notez bien la règle numéro 3 qui a le mérite d’être très ambiguë et nécessiterait un éclaircissement de la part de nos autorités. La distanciation sociale est toujours la règle. Si elle n’est pas applicable alors pas d’activité.

  • La navigation de plaisance est réglementée par le Service public fédéral (SPF)
  • L’infrastructure des voies navigables et les ouvrages d’arts sont sous le contrôle du Service public de Wallonie (SPW).

Source : http://voies-hydrauliques.wallonie.be

Début du confinement, le SPF Mobilité émet un règlement (Lisez dans une nouvelle fenêtre) qui interdit la navigation de plaisance. Le SPW via un avis a la batellerie confirme ce règlement via l’avis numéro 72 (Lisez dans une nouvelle fenêtre). Cet avis est juste un rappel et est non contraignant.

Voilà pour la base.

Les Lacs et l’ordonnance

Le bourgmestre de Froidchapelle émet une ordonnance très restrictive sur les pratiques évènementielles possibles, autour et sur les Lacs (https://cloud.sneh.be/s/MXcgdeaA3nLdqQs).

Notre président, Gaetan Donckers, décide d’en savoir un peu plus et prend contact avec Alain Vandromme (Bourgmestre). Ce dernier nous confirme (https://cloud.sneh.be/s/QprMQgBSNFMEMBs) que cette ordonnance ne nous concerne que très peu et que du contraire, il nous encourage dans nos activités tout en respectant les mesures de distanciation social en vigueur.

La LLEH, dans sa nature très conservatrice, dit a peu près la même chose pour qui sait traduire le politiquement correct. (https://cloud.sneh.be/s/ATPLBnixg7HnMYg)

La FFYB suit le mouvement et à ce jour : (https://cloud.sneh.be/s/Y3iaiJfJHACWiEy )

La presse y ajoute sa petite sauce …. bienvenue d’ailleurs! ( https://cloud.sneh.be/s/rLHz28anTt6rPHB)

La suite ? Posez vos questions…

Ce 4 mai les choses changent :

Le 23 avril, la ministre annonce un début de déconfinement. Lors de cette représentation, elle évoque la possibilité de faire du sport, notamment du kayak. Voici ce qu’on trouve sur le site Fédéral dedié a la crise du Covid-19 a ce sujet :

Et la réponse a “sports autorisés” est

  • Les activités physiques sont autorisées à la condition qu’elles :
  • Soient exercées en plein air ;
  • N’impliquent pas de contact physique ;
  • Soient exercées seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit (sont ici également visées les communautés de jeunes et leur accompagnant issus d’institutions de la jeunesse vivant sous le même toit) et/ ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes (moyennant le respect des mesures de distance sociale et d’une distance sociale de 1,5 mètres entre chaque personne).

Les infrastructures nécessaires à l’exercice de ces sports en plein air peuvent ouvrir à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétérias. Les toilettes et les distributeurs automatiques de boissons restent en service. Par infrastructures, il faut entendre les clubs et terrains de ces sports. La location ou la vente de matériel est cependant interdite.

A noter que ‘les toilettes’ restent en service mais pas dans notre club car nous n’avons pas le personnel d’entretien et l’endroit est trop exigu pour en laisser l’usage à tous.

Le 30 avril, le service mobilité du SPF modifie son interdiction en publiant un protocole (Lisez dans une nouvelle fenêtre) en vue de la pratique de la plaisance et d’un certain déconfinement.

Le SPW rédige une note (Lisez dans une nouvelle fenêtre) qui confirme que la navigation de plaisance pourra à nouveau être pratiquée. Deux avis à la batellerie sont édités (https://spw-nts.periskal.com/Message/Details/493 et https://spw-nts.periskal.com/Message/Details/494 ) ce 1er mai qui confirme cette autorisation du SPF.

En Conclusion:

La navigation de plaisance est donc bien autorisée aux Lacs de l’Eau d’Heure. Mais relisez bien toutes les recommandations et n’oubliez pas de respecter toutes les règles édictées. (fédérales, régionales, locales, ROI du club,…).

En voici une liste mais non exhaustive:

  • Seul ou en famille et/ou avec deux amis
  • Avec votre propre matériel
  • En respectant la distanciation sociale
  • Pas de rassemblement
  • Pas de stages
  • Pas d’accès à l’Oupia (tant que passer la nuit reste interdit)
  • Il faut être en ordre cotisation

Si après avoir lu ces informations vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser via le formulaire suivant. Nous organiserons bientôt des sessions web pour y répondre :

Partagez | Share | Deel